Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Memory 27

Le blog de Memory 27

Ce blog est dédié au patrimoine et à la mémoire. Mémoire des pierres, mémoire des hommes. Nous sommes tous potentiellement des "passeurs de mémoire".

Publié le par Memory 27
Un prêtre réfractaire vernolien à Londres : l’abbé Jean-Jacques Morel

Le dimanche dernier 26 juin, Verneuil-sur-Avre recevait des pèlerins londoniens. Accompagnés de leur évêque, Monseigneur Phelim, ils venaient célébrer le bicentenaire de la fondation de leur paroisse par un prêtre réfractaire vernolien en l'année 1816. Une messe a été concélébrée en l'église Sainte-Madeleine devant les pèlerins anglais et une assistance nombreuse. En souvenir de cet évènement un portrait de l'abbé Jean-Jacques Morel a été offert au père Julien Palcoux, curé de notre paroisse.

Voici l'histoire de l'abbé jean-jacques Morel :

Jean-Jacques nait à Verneuil le 10 janvier 1766, comme l’atteste son acte de baptême daté du 11 janvier en la paroisse de Sainte-Madeleine, de Jean Baptiste Morel marchand filassier et d’Anne Marguerite Guincestre sa légitime épouse.

Il se destine à la prêtrise et est ordonné prêtre le 3 avril 1790 par l’évêque d’Evreux François de Narbonne. Suivant son ordonnance il aurait été nommé curé de sa propre église paroissiale, Sainte-madeleine, le 26 septembre 1790, puis un mois plus tard de l’église Saint-Just de Bourth. Il serait très vite retourné à Evreux au grand séminaire où il restera jusqu’à la saisie du lieu par les révolutionnaires. Les occupants sont dispersés et l’abbé Morel retourne à Verneuil dans sa famille. Il refuse de prêter le serment constitutionnel et reçoit l’ordre de quitter la France.

Son passeport, publié le 15 décembre 1792, montre qu’il quitte la région pour rejoindre l’Angleterre. Il passe par Conches, Elbeuf, Rouen et Dieppe où il s’embarque. Son ordre de route spécifiait qu’il devait quitter le département dans les huit jours, et la France dans les quinze jours. Il lui a été alloué neuf francs par jours pour ses frais.

Arrivé en Angleterre il passe les quatre premières années de son exil dans le Sussex puis, pour des raisons de santé semble-t-il, va s’installer à Hampstead, à l’époque village proche de Londres, en 1796. La raison de ce choix correspond aussi au fait qu’il y aurait eu en ce lieu environ 200 émigrés français. Il loue une maison, Oriel House, où il peut prendre soin des catholiques français et anglais vivant ici. Il ouvre le premier registre de la paroisse et y nomme cette chapelle provisoire du nom de « Cappella Sancta Maria ». En 1814, beaucoup de réfugiés rentrent en France. L’abbé Morel décide de rester à la demande d’un groupe de catholiques qui souhaitent faire construire une véritable chapelle. Un terrain est rapidement trouvé et le 17 août 1816 la nouvelle chapelle est consacrée.

L’abbé Jean-Jacques Morel restera définitivement à Hampstead où il mourra en 1852 à l’âge de 86 ans.

Madame Diana Dick et sa famille, de la paroisse de St Mary’s Church à Hampstead, recherchent d’éventuels membres de la famille de l’abbé Morel, ainsi que des courriers ou documents qu’il aurait pu leur envoyer.

Présentation du portrait au Père Palcoux et église St mary à Hampstead
Présentation du portrait au Père Palcoux et église St mary à Hampstead

Présentation du portrait au Père Palcoux et église St mary à Hampstead

Commenter cet article

F.Bonnefoy 26/06/2016 17:01

Merci pour votre article sur l'Abbé JJ Morel.

Memory 27 26/06/2016 22:51

Ce fut une grande joie que d'aider à faire connaître ce prêtre. La cérémonie religieuse concélébrée en l'église Sainte-Madeleine de Verneuil ce jour dimanche 26 juin, pour le bicentenaire de la création de la paroisse d'Hampstead, par le père Julien Palcoux et Monseigneur Phelim, nous a montré combien sont forts les liens qui nous unissent, paroissiens de Verneuil et d'Hampstead.

achat kamas 14/10/2014 14:43

On en veut encore traité de cette manière. Continuez.

Articles récents

Hébergé par Overblog